Share It

2013/10/21

Texas Vilified in Le Monde for Being "the State Most Hostile to ObamaCare"


Corine Lesnes travels to Irving to write an article for Le Monde full of spite for Texas, for the Tea Partiers, for Rick Perry, etc, etc, etc.
Le Texas est aussi l'Etat le plus hostile à l'Obamacare. Le gouverneur Rick Perry et le Congrès, à majorité républicaine, ont refusé de mettre en place la réforme, et le gouvernement fédéral (comme dans 26 autres Etats) a dû s'en charger. Ancien candidat à l'investiture républicaine pour la présidentielle de 2012, Rick Perry est un défenseur acharné du "modèle texan" ("peu d'impôts, peu de services"). Selon le professeur Calvin Jillson, de l'université Southern Methodist de Dallas, deux statistiques résument son raisonnement : 10 % seulement des "Anglos" sont sans assurance (contre 40 % pour les Noirs et les Latinos), "et les Anglos votent à 70 % républicain". Bref, pour le parti conservateur, l'Obamacare, "c'est une augmentation des coûts sans bénéfices additionnels", dit le professeur.

"ACCROS AUX SUBVENTIONS"

Les républicains ne se contentent pas de boycotter la réforme phare du premier mandat d'Obama. Ils font tout ce qu'ils peuvent pour la "faire dérailler", constate le Texas Tribune. Ted Cruz, la figure de proue du Tea Party, l'a dit : "Si elle arrive au 1er janvier, on ne pourra plus s'en débarrasser." Le sénateur redoute que les Texans prennent tellement goût à leur assurance médicale qu'ils deviennent "accros aux subventions". Susan Norwood, 63 ans, y a déjà pris goût. Esthéticienne, elle paie 350 dollars (257 euros) par mois une assurance qui ne lui rembourse qu'une visite médicale par an et les éventuels accidents ou maladies graves. Grâce à l'Obamacare, elle va économiser 200 dollars par mois. "C'est la grande peur des républicains et c'est notre grand espoir", dit-elle.
Readers are as full of spite as Corine Lesnes:
OlivierW — Un bel article, bravo ! SI j'ose, pourrait-on avoir son miroir, demandant candidement aux républicains de se défendre ? Ils s'empêtreraient dans les grandes largeurs, ça serait beau =) 
Rien de plus facile. Loin d'être simplement "le parti du Non", les conservateurs luttent depuis des années pour deux réformes qui feraient baisser les prix pour tout le monde et que les gauchistes (Démocrates) refusent:

1) Moins d'entraves à la compétition entre compagnie d'assurance (ce que refuse le parti des bureaucrates) et

2) Moins de facilité à faire des procès contre la profession médicale (ce que refuse le parti des avocats — tous les candidats démocrates pour la présidence et la vice-présidence sans exception des 7 ou 8 dernières élections ont été des avocats)

Cela dit, je suis content qu'OlivierW ait admis — fût-ce inconsciemment — que l'article de Corine Lesnes est partisane, en caricaturant l'opposition, et cela de façon grotesque, et sans lui donner la parole à aucun moment…
 

No comments: