Share It

2012/11/04

Le parti pris anti-droite de la presse démontré en une seule phrase


Avec sa caricature extrême des Tea Parties et de l'Américain moyen dans Le Monde, Corine Lesnes nous montre le parti pris anti-droite de la presse.

Tout en parlant de "la détestation pour un candidat" (se pourrait-il que ce ne soit pas Barack Obama qui soit détesté, mais sa politique, et cela non sans raison ?!) et tout en suggérant que (par contraste) "le républicain Mitt Romney ne suscite pas tout à fait la même haine" (ne regarde-t'on pas les pubs anti-Romney dans les locaux du Monde ?! n'y est-on pas au courant de toutes les menaces de mort qu'a reçus le candidat républicain ?!), Corine Lesnes nous décrit les positions des conservateurs avec un maximum de mépris et de condescendance. Voici, selon Le Monde,
le credo du Tea Party [ : ] à bas le socialisme et les impôts ! vive le système de santé américain qui est le meilleur du monde !...
Très rigolo, en effet — hilarant. Consternant, ces abrutis d'Américains qui sont tellement débiles — ahlala (gros soupir)…

Le seul problème, évidemment, c'est qu'il n'y a pour ainsi dire personne qui dit que "le système de santé américain … est le meilleur du monde" (et que — par extension — qu'il n'a nullement besoin d'être amélioré ou même changé).

Ils disent peut-être qu'il n'est pas le pire du monde, ou qu'il n'est certainement pas pire que les systèmes européens (si ceux-ci sont peut-être meilleurs sous certains aspects, le système américain est peut-être meilleur sous d'autres aspects), mais loin d'être "the party of No", les Républicains — et le peuple américain — ont, au contraire, toujours prôné des améliorations pour le système de santé, mais en faisant marcher le marché libre (par exemple, permettre la concurrence entre les boîtes d'assurances des 50 États différents, ce qui fera baisser les prix et ce qui aidera ipso facto les plus pauvres, ainsi que freiner les trop nombreux procès établis par les avocats — une confratarnité qui soutient les Démocrates à chaque élection). Et pas en faisant croître la bureaucratie et augmentant le nombre de bureaucrates auxquels il faut s'adresser en cas de besoin.

De la même façon, il n'y a pour ainsi dire personne non plus qui dit "à bas tous les impôts !"

Ce qu'ils disent, c'est : "nous ne sommes pas des vaches à lait ; ne jetez pas l'argent par les fenêtres" — par conséquent, ce qu'ils disent (non sans raison) : "à bas trop d'impôts !"

Si, il y a de la place pour le gouvernement, mais seulement dans certains aspects de la vie, et le moins possible…

Il y a sans doute des gens qui disent "à bas le socialisme" mais ils ne résident pas primordialement en Amérique. On les trouve surtout en République Tchèque, en Slovaquie, en Pologne, en Lithuanie, en Hongrie, et dans nombre d'autres pays de par le monde — vous savez, tous ces endroits qui ont eu le "bonheur" de vivre sous des régimes socialistes…

Comme l'a dit Ann Coulter (une autre conservatrice caricaturée à l'extrême), les gauchistes sont toujours en train de ridiculiser les conservateurs — et ce, pour des choses… qu'ils n'ont pas dites et pour des choses… qu'ils ne pensent pas. La gauche se moque toujours de diverses citations de la droite, sauf que, pour la vaste majorité (sinon pour toutes), ce sont des citations qu'ils n'ont jamais prononcé et qui ont été fabriquées, et/ou caricaturées, par la gauche.

• Voir aussi : Le parti pris pro-gauche de la presse démontré en une seule phrase

1 comment:

mistertibs said...

L'Obamania dans les médias français devient insoutenable. Toutes les émissions, tous les journalistes y vont de leur petit mot de soutien au génial Obama, dont la seule qualité qu'ils semblent lui trouver est le fait qu'il soit noir...

Vivement qu'on puisse les voir pleurer, comme en 2004 par exemple : http://www.dailymotion.com/video/x6tffl_bush-et-laurence-haim_news