Share It

2010/12/16

WikiLeaks : Les journalistes français "ne considèrent pas forcément que leur premier devoir est de surveiller le pouvoir en place"

Selon les télégrammes diplomatiques obtenus par WikiLeaks, écrit Xavier Ternisien dans Le Monde, les diplomates de l'ambassade des Etats-Unis à Parisexpliquent la situation de la presse en France
par le fait que "les grands journalistes français sont souvent issus des mêmes écoles élitistes que beaucoup de responsables gouvernementaux. Ces journalistes ne considèrent pas forcément que leur premier devoir est de surveiller le pouvoir en place. Nombre d'entre eux se voient plutôt comme des intellectuels, préférant analyser les événements et influencer les lecteurs plutôt que de reporter des faits".

L'ambassade ajoute que "le secteur privé des médias en France – en presse écrite et audiovisuelle – continue d'être dominé par un petit nombre de conglomérats, et les médias français sont plus régulés et soumis aux pressions politiques et commerciales que leurs équivalents américains". Elle insiste sur la montée en puissance des médias Internet, et notamment des blogs, qui sont un moyen d'expression prisé chez les minorités et les organisations non gouvernementales.

No comments: